[Van] Les murs !

Ça y’est, le camion est notre ! Y’a plus qu’a en faire en van ! Bon, même si financièrement c'était le plus dur, techniquement c'était le plus facile. Il faut maintenant transformer ce tas de tôle en un truc dans lequel on peut dormir, été comme hiver (non, on ne va pas vivre à l’année, mais bon, on aimerait l’utiliser le plus souvent possible).

Les lanterneaux

On a fait le choix de ne pas mettre de fenêtre, on veut un camion qui ressemble le moins possible à un van de l’extérieur. Mais bon, on aime quand même la lumière, donc on a mis 2 lanterneaux sur le toit. Un sur l’avant vers le coin cuisine, et un sur l’arrière au dessus de nos têtes quand on est allongé.

Pour le premier, c'était assez facile, c'était sur un emplacement prévu, bien plat. Par contre, pour le second, c’est sur la partie ondulée de la tôle. C'était biiiiiien chiant. En plus, forcément le disque de la meule est arrivé en bout de course pendant la découpe, et plus de rechange, en plein confinement :'(. Bon, on a fini à la scie sauteuse, moins pratique mais ça l’a fait. J’ai juste vidé la bouteille de mastic pour compenser les ondulations :/.

My first image Emplacement du lanterneau arrière, c’est PAS plat.

Choix des matériaux pour l’isolation

Après avoir tergiversé pendant des heures, on s’est arrété sur une couche de liège de 2mm et sur 45mm de Biofib Trio (chanvre, coton et lin). Les 2 ont l’avantage d'être bon à la fois pour l’isolation thermique mais aussi accoustique. En plus, ils régulent assez bien l’humidité et la condensation sur le papier, et parait-il que c’est un vrai problème dans un tas d’tôle. Bon, on verra ça.

La pose

Allez, en un week-end c’est torché pour l’isolation. L O L.

Si on avait su on aurait pris un camion frigo, au moins les murs sont plats. Là, c’est juste la grosse misère, mais bon, ça avance doucement mais surement. On colle du liège partout où on peut, on garnit les montants de ouate et on recouvre tout ce petit monde de Biofib trio .

My first image La pose du liège, avec le lanternau avant.

Pose isolant biofib La pose du Biofib.

On oublie pas de passer les cables électriques, et enfin on recouvre le tout d’un frein vapeur, toujours pour limiter au max l’humidité dans l’isolant.

Pose frein vapeur La pose du frein vapeur.

L’habillage

Après l’isolation, on rajoute par dessus un lambris pour 1. faire tenir l’isolant et 2. faire un chouette truc. Et là c’est le retour de la misère, les montants font qu’on ne peux pas tirer des grandes planches de lambris, on est obligé de suivre la forme de ceux-ci. On ne peut pas se mettre en applique par dessus, on perdrait trop de place et l’isolant ne tiendrait pas. Donc, on se cale entre ceux-ci, et on les cachera comme on peut 🤷.

Pose du lambris à base de découpes merdiques Les découpes pourraves.

Pose du lambris La pose du lambris.

Pose du lambris La pose du lambris, encore.

Pose du lambris sur les portes La pose du lambris sur les portes